Les requins à Nausicaá

Les requins figurent parmi les animaux emblématiques de Nausicaá. Avec une dizaine d’espèces dans ses expositions, Nausicaá présente une galerie de portraits bien différents les uns des autres : requin taureau, gris, nourrice, marcheur ou encore tapis, ce sont des animaux aux comportements et aux morphologies variés.

Les derniers arrivés sont les requins marteaux, espèce représentative de Malpelo, îlot situé au large de la Colombie, en haute mer où une biodiversité exceptionnelle s’épanouit autour de ce lieu sacré Patrimoine naturel de l’humanité par l’UNESCO. Vous pourrez les découvrir dans le bassin de la haute mer dès le 19 mai prochain. Nausicaá s’est associé à la Fondation Malpelo afin de soutenir ses actions pour la préservation de la biodiversité de ce site exceptionnel.

Pour en savoir plus sur les requins de Nausicaa : le blog.

Les requins sont appelés les seigneurs des mers. Leur position au top de la chaîne alimentaire ne doit pas faire oublier que 100 millions de requins sont tués chaque année principalement pour leurs ailerons. Cette situation est dramatique pour la survie des requins dont la maturité sexuelle est tardive mais aussi pour la préservation des écosystèmes marins. Les requins sont en effet des régulateurs naturels des populations animales et leur disparition entraîne un déséquilibre au sein des espèces.

Nausicaá participe à des programmes de reproduction européens. Nausicaá participe également à des campagnes de pose de balise sur des requins-baleines à Djibouti avec l’association MEGAPTERA.

Publicités

Jour J – 100 avant l’ouverture du grand Nausicaa

Jour J – 100 !

En effet, les nouveaux espaces de Nausicaa ouvriront au public le samedi 19 mai 2018 et vous pourrez alors découvrir les espaces consacrés à la haute mer.

En vedette, les requins-marteaux, poissons lune, raie manta et autres pensionnaires peupleront le grand bassin de la Haute mer, un aquarium exceptionnel de 10.000 m3 dont la baie vitrée avec sa surface de 100 m² offrira une vision saisissante de cet écosystème inspiré de Malpelo, un sanctuaire marin au large de la Colombie.

A terme ce seront 22.000 animaux qui rejoindront les 36.000 pensionnaires déjà présents à Nausicaa.